lundi 31 décembre 2007

Pixel Awards .07

Plus attrayante qu’un récapitulatif mais pas plus originale pour autant, la remise de prix est devenue un incontournable de fin d’année pour la presse vidéoludique ( voir pour les médias tout court ). Aussi, pour ne pas déroger à cette tradition déjà immuable, voici différents prix attribués à des titres qui se sont illustrés cette année.

Pixel Award du plus artistique
( et accessoirement, l’un des meilleurs jeux de 2007 ) :

Parce qu’il est brillamment construit autour d’idées merveilleuses et subtiles ( gravité, aspect sphérique des planètes, costumes… ), parce qu’il est, artistiquement parlant, sublime et qu’il se joue habilement des contraintes inhérentes à l’environnement exploité ( l’espace ), et parce qu’il y aurait tant à dire encore ( comment ça ,ce n’est pas un argument valable ?!? )Super Mario Galaxy / Nintendo Wii.

Pixel Award du plus envoûtant
( et accessoirement, l’une des meilleures nouvelles franchises de l’année ) :

Parce qu’il ne s’agit pas d’un énième First Person Shooter ( ndlr. jeu de tir à la première personne ) ayant pour cadre la guerre mondiale ou une attaque extra terrestre ( rien que pour ça, c’est déjà beaucoup ), parce qu’il est esthétiquement très recherché ( avec une architecture très "année 50" ), et parce qu’il se veut captivant tout simplement... BioShock / X-Box 360 et PC.

Pixel Award des plus conceptuels :

Parce que tous deux proposent une vision nouvelle du jeu d’énigme ; le premier, parce qu’il instaure un réel échange ( un sentiment d’attachement ? ) entre le personnage et le joueur ( il n’est possible de communiquer avec l’héroïne que par l’intermédiaire de caméras et de robots ), le second parce qu’en plus d’utiliser une vue à la première personne ( inédite pour le genre ), il use habilement d’un principe de portail particulièrement ingénieux... eXperience 112 / PC, et Portal / X-Box 360, Playstation 3 et PC.

Pixel Award du plus attachant :

Parce qu’un petit studio parisien, nommé Arkedo ( et composé de 3 personnes ! ), est parvenu à reprendre avec brio un principe connu de tous ( le casse-brique ), là où de plus gros développeurs ne proposent que de simples réadaptations sans saveur ( ni créativité ) de leurs vieux titres d’arcades... Nervous Brickdown / Nintendo DS.

Et parce qu’il y aurait finalement tant d’autres prix à décerner, je laisse le soin à chacun(e) de proposer, via la section commentaire, ces coups de cœurs de l’année 2007 ; )

1 commentaire:

elmo a dit…

Le plus attachant pour moi va sans aucun doute à Tingle's Rosy Rupeeland sur Nintendo DS ! :)